Rapport financier 2004

Bilan des années 2003 et 2004

Prévision pour l'année 2005

 



Evolution des résultats financiers

 

En euros 2001 2002 2003 2004
Recettes 164 133 157 306 142 891 155 142
Dépenses 171 478 155 617 138 389 163 294
Soldes -7 345 1 689 4 502 -8 152
(1) 1% -4,5% 1,1% 3,2% -5,3%

% du solde par rapport aux recettes



L'excédent ou le déficit s'explique partiellement par l'importance des mouvements comptables liés à ses activités très diversifiées, il est relativement faible compte tenu du montant du budget de l'ASCMJ.

En fin d'année, l'association dispose d'un stock de billets de cinéma, de parcs, de musées, de karting et de contrermarques de clubs sportifs représentant environ 14 000 euros.

Le déficit 2004 a été financé par le disponible sur le compte en banque.

Les écritures comptables sont très nombreuses :

1 211 en recettes et 267 en dépenses pour l'année 2004.



 

 

Subventions

Recettes

Jusqu'en 2002 inclus, une subvention était directement attribuée à l'ASCMJ par la Direction de l'Administration Générale et de l'Equipement pour contribuer aux frais de fonctionnement de l'association, notamment les dépenses importantes relatives à la fête de la musique, la rémunération et aux charges sociales des animateurs sportifs.

Cette subvention avait été augmentée en 1999 pour tenir compte des dépenses supplémentaires engendrées par la fête de la musique.

De ce fait, l'ASCMJ ne sollicitait qu'une contribution d'un montant modeste auprès du C.R.A.A.S.



Montant de la subvention sollicitée au titre de l'année 2005 est inférieur à celui demandé pour 2003 et 2004 : 25 000 au lieu de 26 000 euros, car les économies réalisées sur la fête de la musique et la suppression du tournoi de football sont prises en compte.


années demande obtenue % par rapport aux total des recettes % par rapport aux total des dépenses
2003 26 000 23 990,15 16,79 % 17,34 %
2004 26 000 23 990 15,37 % 14,69 %
2005 25 000  


Comparaison des ressources et des dépenses les plus importantes financées partiellement par la subvention :

 

 

Adhésions


Recettes

Elles représentent les adhésions à l'ASCMJ :

- 10 € pour les adhérents "intérieurs" en 2003 et 2004,

- 25 € pour les adhérents "extérieurs" en 2003 et 2004,

- le tarif des adhésions est plus élevé pour les adhérents "extérieurs", plus du double, mais les tarifs des activités ou des prestations sont identiques.

Le montant des adhésions devrait être légèrement supérieur mais il s'avère tous les ans que des adhérents "extérieurs" ont payé au tarif "interne" et non au tarif "externe" et qu'un petit nombre d'agents de la Chancellerie ont bénéficié des prestations billetterie sans avoir acquitté des 10 € d'adhésion à l'ASCMJ.

En 2005, compte tenu du transfert des locaux de la rue Saint Honoré, salles de sport et de musculation, secrétariat / bibliothèque dans de nouveaux locaux dans le XV ème arrondissement, il est possible de prévoir une réduction des inscriptions pendant la période de changement.



Dépenses

Ce poste de dépenses est faible car il ne comprend que :

- les droits d'adhésion versés à l'USSIM et à l'ARSC de la cour d'appel de Paris,

- le remboursement de l'adhésion à l'association des membres seulement inscrits pour participer au cours de relaxation sophrologie qui a dû être annulé en 2003 (74,15 euros) et remboursements partiels de 2 adhésions en 2004.

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16

 

Rémunérations

Dépenses

7 animateurs sportifs sont salariés à temps partiel par l'ASCMJ en 2003 et 9 en 2004.

Les animateurs bénéficient tous les ans du même pourcentage de revalorisation de leurs salaires que les agents de l'Etat.

Le nombre de séances payées varie légèrement suivant les années compte tenu :

- des dates de vacances,

- des jours fériés (1er et 8 mai étaient un jeudi en 2003, jour des cours de yoga, de stretching, de karaté-self défense, et étaient un samedi en 2004),

- des absences des titulaires qui n'ont pu être remplacés.

Les titulaires sont en effet invités, en cas d'empêchement, à se faire remplacer en priorité par l'un de leurs collègues salariés de l'ASCMJ ou, en cas d'impossibilité, par un autre animateur ayant des diplômes équivalents qui doivent être présentés.

La rémunération du professeur de yoga et des animateurs de danse orientale et de salsa est plus élevé que celui des autres animateurs.

En 2003, l'animatrice de yoga avait été payée comme les animateurs de gymnastique sans l'avoir signalé, la régularisation a été effectuée en début de gestion 2004.

Le montant des dépenses de rémunérations prévu pour 2004 incluait cette régularisation, l'incidence de la revalorisation des salaires ainsi que les coûts prévus pour le cours de gymnastique supplémentaire commencé en 2003 et les 6 mois de cours de danse orientale prévus.

La dépense constatée en 2004 et la prévision pour 2005 incluent les dépenses relatives aux cours existants déjà en 2003 et aux cours créés en 2004, prévus (danse orientale et cours de gymnastique supplémentaire) et non prévu, salsa, ajouté à la suite d'une demande d'un nombre de personnes paraissant suffisant.


Les rémunérations représentent une part importante des dépenses : 12,8 % en 2001, 15,2 % en 2002, 17,5 % en 2003, 19,9 % en 2004 et est susceptible d'atteindre 20,5 % en 2005 malgré l'importance des dépenses d'achat de billets de cinéma, des cartes de musées, de piscine, des contre-marques de clubs sportifs.


En 2005, malgré le transfert des locaux de la rue Saint Honoré, salles de sport et de musculation, secrétariat / bibliothèque dans de nouveaux locaux dans le XV ème arrondissement, il est prévu de maintenir les activités sur 2 sites : quartier Vendôme et XV ème arrondissement.

 

 
Prévision 2003
Résultat 2003
Prévision 2004

 

Résultat 2004
Prévision 2005
Salaire Nombre
18 400
16 493
20 000
19 681
21 000
%
9,9
11,9
12,4
12,1
12,5
Charges sociales Nombre
7 183
7 679
9 000
12 880
13 650
%
3,9
5,5
5,6
7,9
8,1
Total Nombre
25 583
24 171
29 000
32 561
34 650
%  
13,8
17,5
17,9
19,9
20,6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



Activités sportives internes


Recettes

Les recettes relatives aux activités sportives organisées et gérées par l'ASCMJ représentent les cotisations pour :

- les activités à Paris : gymnastique, stretching, yoga, jogging, musculation, karaté / self défense et football, danse orientale et salsa (à partir de 2004),

- la gymnastique à Versailles.

Afin de permettre un accès le plus large possible à la culture et aux activités sportives, et notamment aux personnes disposant des revenus les plus faibles, l'ASCMJ s'est toujours efforcée de maintenir à un niveau très bas les tarifs des adhésions et les tarifs des cotisations des activités qu'elle organise et qu'elle gère (gymnastique, self défense / karaté, yoga, danses, football et bibliothèque).


Depuis 2003, il a été procédé à une augmentation progressive du montant de la cotisation pour les cours de karaté / self-défense, 2 séances de 2 heures, qui est, à partir de 2005, équivalent au tarif des adhésions pour 2 cours ou 4 cours de gymnastique. A la création de cette activité, les cours étaient dispensées par une salarié du ministère et de ce fait les cotisations étaient très basses.


Par ailleurs, le montant des cotisations pour la gymnastique et le stretching, le karaté / self défense est dégressif en fonction du nombre de cours choisis afin de permettre aux adhérents de s'inscrire à plusieurs cours et de participer à ceux-ci en fonction de leurs disponibilités.

Ainsi les membres inscrits pour 2 séances de gymnastique ont payé 103 en 2004 (97 € en 2003) et non 150 €, pour 4 à 6 cours ils ont payé 141 € alors que le tarif pour un cours était de 75 € en 2004, 71 € en 2003.



Dépenses

Les dépenses relatives aux activités sportives organisées et gérées par l'ASCMJ représentent :

- les acquisitions de matériel pour le karaté / self défense (matériel spécifique), la gymnastique, le stretching, le yoga (tapis, altères, élastiques), l'équipe de football (achats de ballons et de tenues) et la gymnastique à Versailles (tapis, altères, élastiques en 2003),

- le changement de la chaîne Hi-Fi de la salle de sport de Paris en 2004,

- les frais : entretien du matériel, location du terrain de football et des équipements, achats de coupes et fanions, déplacements. Le coût de l'organisation du tournoi de football a baissé et ce tournoi ne sera pas organisé en 2005,

- les remboursements d'une partie des cotisations versées, au prorata du temps restant, pour les activités lorsque les membres ne pouvaient plus participer aux activités sportives auxquelles ils étaient inscrits, pour mutation notamment et des inscrits au cours de relaxation-sophrologie annulé en 2003 (479,25 €).

Les dépenses ont été réduites au maximum en 2003 et en 2004 compte tenu du versement tardif de la partie la plus importante de la subvention, le remplacement indispensable d'une partie du matériel de musculation sera effectué en 2005 bien que considéré comme indispensable pour 2004 n'a pu être effectué.

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



Observations

Les rémunérations et les charges sociales correspondent également à des dépenses relatives aux activités sportives organisées et gérées par l'ASCMJ.

Les activités sportives organisées et gérées par l'association représentaient donc 20,3 % en 2002, 19,9 % en 2003, 21,8 % en 2003 et 2004.

Ce % reste limité à cause du développement très important du coût des activités sportives extérieures et de la billetterie.

En 2005, compte tenu du transfert des locaux de la rue Saint Honoré, salles de sport et de musculation, secrétariat / bibliothèque dans de nouveaux locaux dans le XV ème arrondissement, il est possible de prévoir une réduction des inscriptions pendant la période de changement, bien qu'il soit prévu de maintenir les activités sur 2 sites : quartier Vendôme et XV ème arrondissement.

 

 

 

Activités sportives externes

 

Recettes

Les recettes relatives aux activités sportives externes représentent :

1 - les cotisations spécifiques (508 € en 2003, 532 € en 2004),

2 - la vente au prix coûtant des cartes ou tickets au tarif collectivité :

- des clubs sportifs (Club Med Gym, Forest Hill, Waou). Les tarifs réduits obtenus pour ces clubs sont dégressifs en fonction des quantités déjà achetées, c'est pour ces raisons qu'il pourrait être justifié qu'une seule association gère ce type des prestations pour l'ensemble des agents pouvant en bénéficier,

- des cartes pour la piscine des Halles,

- des derniers tickets pour le karting.



Dépenses

Les dépenses relatives aux activités sportives externes représentent :

- le coût d'acquisition des cartes par séries pour : les clubs sportifs et la piscine.

Il n'y a pas eu d'acquisition de tickets pour le karting.



Observations

Ce poste de recettes et de dépenses est très important et susceptible de se développer compte tenu principalement de l'accroissement des demandes d'inscription aux clubs sportifs privés au tarif "collectivité". Ces sociétés imposent que les personnes soient membres d'une association, celles-ci devant au préalable acquérir des cartes, des contremarques à des tarifs fixés sur la base des ventes de l'année précédente ; de ce fait les mouvements comptables sont importants et nombreux.


L'écart entre le montant des dépenses et des recettes est dû au décalage entre les dates d'achat aux sociétés et celles de la vente sans bénéfice aux adhérents qui ont de plus la possibilité de payer en 2 fois.


La piscine des Halles doit fermer pour plusieurs mois pour travaux, les prévisions de dépenses et de recettes pour 2005 en tiennent compte.

 

Le transfert du secrétariat de l'ASCMJ dans le XV ème arrondissement devrait avoir une incidence minime sur ces dépense et ces recettes correspondant essentiellement à l'achat et à la vente de contre-marques de clubs sportifs.

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



 

Autres activités

 

Bibliothèque, billets ou de cartes des parcs de loisirs, billets de salons et de foires, billets ou de cartes de musées, billets de spectacles, billets de cinémas, location du camescope et vente de cassettes.



Recettes

Ces recettes comprennent la ventes des billets et des cartes, les cotisation pour la bibliothèque, la location du camescope et la vente de cassettes : recette est très faible, pas de voyage ou de séjours en 2004.



Dépenses

Ces dépenses comprennent :

- les frais d'achat des livres de la bibliothèque,

- les achats de billets ou de cartes des parcs de loisirs, de billets de salons et de foires, de billets ou de cartes de musées, de billets de spectacles et de cinémas. Ces achats représentent une part importante des dépenses,

- les achats de cassettes du camescope qui représentent une dépense est très faible.



Observations

Les écarts entre les recettes et les dépenses relatives aux billets qui doivent s'équilibrer sont dûs à l'acquisition préalable de lots par quantité minimum dont la vente n'est pas immédiate.

Par ailleurs, les billets de cinéma "collectivités" sont revendus moins chers, moins 0,50 euro par billet ce qui représente une dépense de 1 024,50 € en 2002, 1 108,5 € en 2003, 1 675 € en 2004 et 1 800 € prévue en 2005.



La billetterie n'est pas entièrement réservée aux membres, c'est notamment le cas des billets d'entrée à tarif réduit pour les salons, les foires, les spectacles, les voyages.

2 tickets adultes et 2 tickets enfants Disneyland ont été offerts à la Fondation d'Aguesseau pour la tombola de Noël 2003.



Bibliothèque

 

 

 

 

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



Spectacles

 

En 2003, 28 places de première catégorie ont notamment été achetées (884 €) pour le spectacle "le Quatuor" et ont été vendues 28 € aux adhérents et 34 € aux non adhérents (tarif collectivités au lieu de 41 €).



En 2004, 20 places ont été achetées (680 €)pour le spectacle "Holidays on Ice" 2005 qui seront vendues 30 € aux adhérents et 34 € aux non adhérents (tarif collectivités au lieu de 40 €).




 

 

 

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16

 

Musées


L'acquisition et la vente de tickets pour l'exposition "Pharaon" de l'Institut du Monde Arabe n'avait pas été prévu lors de l'élaboration du budget prévisionnel 2004.

Les dépenses et les recettes 2004 sont donc plus importantes que prévues. Les billets achetés sont vendus aux agents, membres ou non membres de l'ASCMJ, les derniers billets seront vendus en 2005 .

Les prévisions pour 2005 sont égales à celles pour 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parcs de loisirs


 

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16







 

 

 

 

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16

 

Cinémas

Les billets de cinéma "collectivités" sont revendus moins chers, moins 0,50 euro par billet ce qui représente une dépense de 1 024,50 € en 2002, 1 108,5 € en 2003, 1 675 € en 2004 et 1 800 € prévue en 2005.

Une partie de la subvention est utilisée pour pouvoir revendre les bileets de cinéma un peu moins chers qu'ils sont achetés.

Le nombre de billets vendus progresse tous les ans.

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



 

Foires et salons

Pas de Mondial de l'automobile en 2003 et 2005.

Le Mondial n'avait pas été prévu en 2004 et n'est prévu pour 2005. Toutefois, les billets achetés en 2004 ont été vendus aux agents, membres ou non membres de l'ASCMJ, aux prix d'acquisition.

 

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16

 


Camescope

% par rapport au total des recettes ou des dépenses des tableaux des pages 15 et 16



Festivités

 

Recettes

Il s'agit des seules recettes de la soirée annuelle de novembre et de la 1ère soirée tropicale en 2004.



Dépenses

L'animation musicale des 2 soirées a été réalisée gratuitement par des bénévoles qui fournissent le matériel, l'ASCMJ leur offrant leurs repas et ceux de leurs aides.

Les bénévoles ayant participé à la préparation du repas, à l'organisation de la soirée tropicale et au service n'ont bien évidemment pas payé leur repas.



La volonté de l'ASCMJ et du Cabinet d'offrir un concert gratuit à tous les agents pour la fête de la musique amène à avoir un poste de dépense déficitaire.

L'ASCMJ utilise une partie importante de la subvention pour financer cette manifestation cependant l'importance de cette dépense baisse : 55,52 % des subventions obtenues en 2001, 41,75 % en 2002, 26,89 % en 2003 et 27,46 % en 2004.

En 2003 et 2004, les orchestres ayant été retenus ont coûté moins chers que les années précédentes (6 451,15 € en 2003, 6 587,05 € en 2004), la prévision de dépense pour 2005 en tient compte

% par rapport au total des recettes ou des dépenses



Gestion générale


Recettes

Pas de recettes à ce titre.


Dépenses

Les frais de siège ont progressé notamment à cause :

- de l'augmentation des frais de courrier pour l'envoi d'informations aux membres, des frais de livraison des billets de cinéma et de théâtre, des cartes des clubs sportifs,

- du paiement du comptable pour l'établissement des bulletins de salaire, des déclarations des charges sociales et pour la consolidation du bilan.

Ils incluent également le remboursement des frais engagés par les 2 personnes retraitées bénévoles qui travaillent au secrétariat et les frais de fournitures de bureau.

Ces dépenses se sont élevées à 3 192,60 € en 2002 soit 2,0 % des dépenses et 3 530,17 € en 2003 soit 2,6 %.

En 2004, il était envisagé d'acquérir un télécopieur/photocopieur pour le secrétariat et un ordinateur portable pour faciliter le travail à leurs domiciles de la trésorière et du président. L'achat de ces matériels a été repoussé compte tenu de la date de versement de la subvention.




Tarifs adhésions 2003 et 2004 à l'ASCMJ et cotisations activités


Tarif adhésion "interne" à l'ASCMJ :
10
Tarif adhésion "externe" à l'ASCMJ :
25
Tarif activité avec assurance collective comprise
 

 

 

 

 

 

Bilans prévisionnels 2003, 2004 et 2005

Résultats des exercices 2003 et 2004

Recettes % par rapport au total des recettes

 

Dépenses % par rapport au total des dépenses